AccueilGlossaire

Glossaire

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

abbé commendataire
se dit d'un abbé‚ qui possédait une commende lui permettant de recevoir un bénéfice alors que celui-ci n'était logé‚ dans l'abbaye même.
aile
Partie externe de la pièce : peut être plate, creuse, relevée, godronnée( à rinceaux, ajourée ou pleine)
aile à rinceaux
Bord d'une assiette au décor composé de feuillages et tiges végétales généralement déployés en frise ou enroulements successifs ( fleurs, vases,macarons)
armoiries
Les armoiries (Les armoiries sont ce qui est représenté‚ graphiquement sur un objet armorié‚ (exemple: le bouclier). Les armoiries comprennent l'ensemble de la panoplie formée ...) sont ce qui est représenté‚ graphiquement sur un objet armorié‚ (exemple: le bouclier). Les armoiries (Les armoiries sont ce qui est représenté‚ graphiquement sur un objet armorié‚ (exemple: le bouclier). Les armoiries comprennent l'ensemble de la panoplie formée ...) comprennent l'ensemble de la panoplie formée par l'écu, qui désigne le sujet, et ses ornements extérieurs éventuels (support, couronne )

B

barbotine
Argile ou autre pâte céramique (Terme générique qui réunit la faïence, la faïence fine, la porcelaine, le céladon, le grès...) délayée en bouillie fluide et servant à assembler divers élé‚ments d'une pièce
bassin
Partie creuse d'une assiette
biscuit
Pièce de terre non émaillée n'ayant subi qu'une seule cuisson

C

Camaïeu
Le camaïeu (Le camaïeu est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.) est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.
céladon
Glaçure (Terme générique désignant les enduits vitrifiés recouvrant les objets d'argile.) feldspathique contenant du kaolin , du calcium et de la silice et de petites quantités d'oxyde ferrique qui donne en cuisant des couleurs allant du vert olive aux verts bleuâtres. Originaire de Chine, le céladon (Glaçure feldspathique contenant du kaolin , du calcium et de la silice et de petites quantités d'oxyde ferrique qui donne en cuisant des couleurs allant du vert ...) a connu son apogée sous la dynastie Song.
céramique
Terme générique qui réunit la faïence, la faïence fine (Apparue en Angleterre à partir de 1720, tendre ou dure, est une terre cuite blanche: comporte des argiles cuisant blanc ( marne et chaux) , sa glaçure comporte ...) , la porcelaine (Pâte qui, à l'état naturel est d'un blanc très pur après la cuisson et présente un aspect vitrifié. Sa température de cuisson peut varier entre 1250 et 1460°C) , le céladon (Glaçure feldspathique contenant du kaolin , du calcium et de la silice et de petites quantités d'oxyde ferrique qui donne en cuisant des couleurs allant du vert ...) , le grès (Pâte qui, après avoir été cuite, est imperméable , vitrifiée et opaque. Sa température de cuisson varie entre 1150 et 1300 C.) ...
couverte
Désigne en principe les enduits vitrifiés qui fondent à haute température sur grès (Pâte qui, après avoir été cuite, est imperméable , vitrifiée et opaque. Sa température de cuisson varie entre 1150 et 1300 C.) et porcelaine (Pâte qui, à l'état naturel est d'un blanc très pur après la cuisson et présente un aspect vitrifié. Sa température de cuisson peut varier entre 1250 et 1460°C)

D

décor à la pagode
Décor inspiré des décors japonisants mettant en scène un chinois se tenant sous une construction en structure
doloire
Outil de charpentier se présentant sous la forme d'une hache à manche court d'une longueur de 24 cm . La doloire (Outil de charpentier se présentant sous la forme d'une hache à manche court d'une longueur de 24 cm . La doloire est utilisée pour amincir ou régulariser l'épaisseur ...) est utilisée pour amincir ou régulariser l'épaisseur d'une pièce de cuir ou de bois.

E

ébarber
Action qui consiste à enlever les aspérités de la piéce avec un outil appelé ébarboir.
émail
Terme générique pour désigner les enduits vitreux.
encastage
Action qui permet d'empiler plusieurs faïences.
épi de faïtage
Pièce ornementale qui décore le faîtage d'un toit.
espourget
Outil qui permet au gemmeur de creuser le pin pour que la résine puisse couler dans le pot à résine.
estampage
Action qui consiste à appliquer l'argile en la pressant fortement à l'intérieur d'un moule
estèque
De forme variée, en bois , métal caoutchouc ou plastique dur, l'estèque (De forme variée, en bois , métal caoutchouc ou plastique dur, l'estèque sert à galber et lisser la surface externe d'une pièce en cours de tournage.) sert à galber et lisser la surface externe d'une pièce en cours de tournage.

F

façonnage
Procédé‚ qui consiste à donner à froid avec une quantité voulue de terre la forme désirée d'une pièce.
faïence fine
Apparue en Angleterre à partir de 1720, tendre ou dure, est une terre cuite (Pièce fabriquée, en argile, cuite à basse température ( 900-1000°C) et non émaillée.) blanche: comporte des argiles cuisant blanc ( marne et chaux) , sa glaçure (Terme générique désignant les enduits vitrifiés recouvrant les objets d'argile.) comporte du plomb et de l'étain. Cuisson à 1000 C( tendre) à 1250 C ( dure).
fil à couper
En acier, en nylon il s'utilise pour diviser un pain d'argile et à séparer la pièce du tour.
fleur de solanée
ou fleur de pomme de terre

G

gabarit
modèle de carton bois ou métal servant de guide pour l'élaboration de la forme d'une pièce
gazette
ou cassettes, contenants en matière réfractaire qui permet de cuire plusieurs éléments plats en même temps ( assiettes plats)
girelle
plateau rond fixé sur l'axe de rotation du tour servant de support au façonnage (Procédé‚ qui consiste à donner à froid avec une quantité voulue de terre la forme désirée d'une pièce.) des pièces.
glaçure
Terme générique désignant les enduits vitrifiés recouvrant les objets d'argile.
grès
Pâte qui, après avoir été cuite, est imperméable , vitrifiée et opaque. Sa température de cuisson varie entre 1150 et 1300 C.

H

hanap
Désigne un gobelet de forme hémisphérique et peu décoré‚ qui peut être fabriqué‚ dans plusieurs matériaux
herminette
Outil utilisé‚ par un charpentier qui servait à dégrossir le bois.

J

Joseph Olérys
Créateur de la manufacture de faïence à Moustiers en 1738 qui introduit le décor aux grotesques et mythologiques dans ses faïences.

L

l'étiquette
synonyme de cérémonial de cour : l'ensemble des règles qui organisent la vie de la famille royale, des courtisans et du personnel qui les entoure.
La Veuve Perrin
Manufacture de faïence crée en 1733 par Claude Perrin (Manufacture de faïence crée en 1733 par Claude Perrin. A sa mort en 1748, c'est sa veuve qui reprend la manufacture sous le nom de la Veuve Perrin. Manufacture ...) . A sa mort en 1748, c'est sa veuve qui reprend la manufacture sous le nom de la Veuve Perrin (Manufacture de faïence crée en 1733 par Claude Perrin. A sa mort en 1748, c'est sa veuve qui reprend la manufacture sous le nom de la Veuve Perrin. Manufacture ...) . Manufacture qui utilise la technique du petit feu (La pièce est cuite une premiŠre fois pour obtenir un biscuit, puis elle est emaillée et recuite une deuxième fois , le peintre décore la pièce.et subit une ...) .
laminoir
ou crouteuse qui permet d'aplatir de façon égale l'épaisseur d'une plaque de pâte.

M

mandrin
Outil de forme cylindrique qui permet de calibrer, d'emboutir une pièce de terre sur un tour
marli
se situe à la jonction entre le bassin (Partie creuse d'une assiette) et l'aile (Partie externe de la pièce : peut être plate, creuse, relevée, godronnée( à rinceaux, ajourée ou pleine))
mazagran
Haut gobelet tronconique sans anse en céramique (Terme générique qui réunit la faïence, la faïence fine, la porcelaine, le céladon, le grès...) ou en verre, porté par un pied bas dans lequel on boit du café. A été crée pour céé‚brer la bataille de Mazagran (Haut gobelet tronconique sans anse en céramique ou en verre, porté par un pied bas dans lequel on boit du café. A été crée pour céé‚brer la bataille de ...) , un combat de la conquête de l'Algérie, qui eut lieu en février 1840
mirette
outil coupant qui sert à vider les pièces modelées ainsi qu'à lisser les surfaces. Se compose d'un manche en bois muni de boucles en fil métallique de forme diverse

P

paillat
Se dit d'un objet utilis‚ par le résinier , qui était étendu au pied d'un pin et servait à récupérer la résine.
paroir
Outil utilisé par un sabotier . Se présente sous la forme d'une vrille dot‚ée d'un manche en bois avec lequel on creuse l'intérieur d'un sabot.
pernette
Petit support en terre utilisé‚ dans une gazette (ou cassettes, contenants en matière réfractaire qui permet de cuire plusieurs éléments plats en même temps ( assiettes plats)) et qui permettait d'empiler les assiettes ou les plats sans que les pièces ne se touchent.
Pierre II Chapelle
Peintre en faïence qui a séjourné à Bordeaux chez Hustin de 1713 à 1715,à Rouen de 1716 à 1730 et à Samadet de 1731 à 1735. A été à l'origine de certains camaïeux bleus.
Pique-fleur
Objet creux ou à longs tubes qui permet d'accueillir des fleurs à longues tiges . Sert de décor de table.
platerie
Terme générique qui rassemble les objets plats : plat,assiette, ravier...
poncif
Feuille de papier à dessin piqué de petits trous sur laquelle on imprime un pigment ( charbon dans le cas de la faïence) à l'aide d'un tampon ou poncette).
porcelaine
Pâte qui, à l'état naturel est d'un blanc très pur après la cuisson et présente un aspect vitrifié. Sa température de cuisson peut varier entre 1250 et 1460°C
pourpre de Cassius
Obtenu par l'emploi de chlorure d'or. Constitue l'un des premiers tons crées pour la porcelaine (Pâte qui, à l'état naturel est d'un blanc très pur après la cuisson et présente un aspect vitrifié. Sa température de cuisson peut varier entre 1250 et 1460°C) de Meissen vers 1745 et devient un signe caractéristique de la technique du Petit feu (La pièce est cuite une premiŠre fois pour obtenir un biscuit, puis elle est emaillée et recuite une deuxième fois , le peintre décore la pièce.et subit une ...)

R

rôts
Dans les festins et dans les grandes tables, service qui suit immédiatement celui des potages et des entrées, que le repas soit gras ou maigre.
rouanne
Outil utilisé par un sabotier qui servait à la finition du sabot.
Route de la soie
Route commerciale qui a été utilisée du IIIe siècle avant JC jusqu'au XVIe siècle. Elle rassemble un ensemble d'axes caravaniers qui traversaient l'Europe et l'Asie, allant de la Méditerranée jusqu' à la Chine en traversant l'Asie Centrale.

S

sépale
Element foliacé d'une fleur généralement vert que l'on retrouve sur les camaieux verts de Samadet au sommet et en bas d'une assiette ou d'un plat.

T

technique de grand feu
Se dit d'un décor peint sur un émail (Terme générique pour désigner les enduits vitreux.) opacifiée à l'étain. La palette des couleurs comprend un bleu, un vert , un pourpre, un jaune ou un orange. Elles necessitent une cuisson de 900 à 1000°C
technique de petit feu
La pièce est cuite une premiŠre fois pour obtenir un biscuit (Pièce de terre non émaillée n'ayant subi qu'une seule cuisson) , puis elle est emaillée et recuite une deuxième fois , le peintre décore la pièce.et subit une troisième cuisson à 700°C dans un four dite à la provençale ou à mouffle.
terre cuite
Pièce fabriquée, en argile, cuite à basse température ( 900-1000°C) et non émaillée.
tranchoir
Au moyen âge , planche de bois sur laquelle l'écuyer tranchant découpait la pièce de viande. Ancêtre de l'assiette.
trembleuse
Inspirée des mancerillas d'Espagne, c'est une tasse retenue dans sa soucoupe par une sorte de galerie, bord qui évite de gaspiller une goutte d'une boisson onéreuse telle que le chocolat.