AccueilLe petit feu  

Le petit feu   English version

                           

 Crée à Delft vers 1730 pour rivaliser avec la porcelaine (Pâte qui, à l'état naturel est d'un blanc très pur après la cuisson et présente un aspect vitrifié. Sa température de cuisson peut varier entre 1250 et 1460°C) , la technique du “ petit feu (La pièce est cuite une premiŠre fois pour obtenir un biscuit, puis elle est emaillée et recuite une deuxième fois , le peintre décore la pièce.et subit une ...) ” permet d’obtenir du rouge en faïence. Elle nécessite une cuisson supplémentaire à basse température (750°C) dans un four “ à moufle ” où la chambre de cuisson est isolée du foyer et l’emploi de “ pourpre de Cassius (Obtenu par l'emploi de chlorure d'or. Constitue l'un des premiers tons crées pour la porcelaine de Meissen vers 1745 et devient un signe caractéristique de la ...) ” (chlorure d’or).

Vers 1780, la manufacture de Samadet adopte cette technique utilisée pour la première fois en France à Strasbourg vers 1750. Les tulipes sont une particularité dans les bouquets réalisés avec cette technique à Samadet. Le rouge obtenu est rubis et les verts sont acides.

Retour vers Faiences de Samadet