Accueilles tribulations du cuivre et de la terre.

les tribulations du cuivre et de la terre.

En proposant de mettre le cuivre au cœur de cette exposition, nous ne vous invitons pas à une découverte géologique mais à une formidable promenade céramique (Terme générique qui réunit la faïence, la faïence fine, la porcelaine, le céladon, le grès...) à travers le temps, les continents et les civilisations.

Comment ce minerai, l’un des plus anciens découvert, a –t-il été utilisé depuis le 2e millénaire avant notre ère, par des générations de potiers, pour ses merveilleux effets de coloration ?

Comment, selon le mode de cuisson de la terre, obtient-on des rouges ou des verts ou de chatoyants reflets métallisés, le lustre ?

Comment, alors qu’il a été utilisé pour sa coloration rouge pendant des siècles par les potiers chinois, a-t-on perdu la « recette » de son utilisation sur porcelaine (Pâte qui, à l'état naturel est d'un blanc très pur après la cuisson et présente un aspect vitrifié. Sa température de cuisson peut varier entre 1250 et 1460°C) avant de la réinventer à l’aube du XXe siècle ?

Comment les céramistes contemporains poursuivent-ils toujours l’expérimentation autour de ce matériau volatile et inconstant ?

Un passionnant jeu de piste qui vous conduira en Chine, au Japon, en Iran, en Turquie, en Espagne, à la découverte des rouges de Chine, des bleus d’Isnik, des émaux de Longwy ou des lustres des plats hispano-mauresques.

Catalogue